Les outils d’évaluation des symptômes dissociatifs :

  • le Multidimensional Inventory of Dissociation (MID) ;
  • le Dissociative Experiences Scale (DES) ou, en français, l’Échelle des expériences dissociatives ;
  • le Somatoform Dissociation Questionnaire (SDQ-20 / SDQ-5) ou, en français, le Questionnaire de dissociation somatoforme ;
  • le Structured Interview for Disorders of Extreme Stress (SIDES) ;
  • Entretien de dissociation TADS-I (outil donné uniquement aux participants de la formation de 2 jours de Suzette Boon).

L’Échelle d’expériences dissociatives (DES) est « l’échelle de dépistage la plus utilisée, grâce à sa sensibilité et à sa traduction validée dans plusieurs langues » (« Troubles dissociatifs : aspects cliniques, neurobiologiques et thérapeutiques »). Par ailleurs, « [l]a sévérité de la dissociation peut être évaluée avec le questionnaire de dissociation (DIS-Q) » (ibid.)

A ma connaissance, seuls le DES, le DIS-Q et le SDQ existent traduits en français. Le SIDES est un outil pour dépister les désordres dus à un stress extrême, mais, d’après les auteurs du Soi hanté, les groupes de symptômes qui y sont définis « peuvent être considérés comme ayant des fondements dissociatifs » (Le Soi hanté, p. 306).

Voir aussi la page Diagnostic.

[Page mise à jour le 4 octobre 2020]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *