D’après le DSM-5, les troubles dissociatifs se caractérisent par « une perturbation et/ou une discontinuité dans l’intégration normale de la conscience, de la mémoire, de l’identité, des émotions, de la perception, de la représentation du corps, du contrôle moteur et du comportement » (DSM-5).

Types de troubles dissociatifs :

On distingue :

  • le trouble dissociatif de l’identité (TDI) ;
  • l’amnésie dissociative ;
  • la dépersonnalisation-déréalisation ;
  • plusieurs autres troubles dissociatifs spécifiés (ATDS).

Prévalence des troubles dissociatifs

Selon Ross, Duffy et Ellason, cités par C. Damsa C. Lazignac R. Pirrotta A. Andreoli dans l’article « Troubles dissociatifs : aspects cliniques, neurobiologiques et thérapeutiques », on retrouve dans les études épidémiologiques une prévalence des troubles dissociatifs variant autour de 10% dans la population générale et 16% parmi les patients hospitalisés en psychiatrie. Toujours d’après l’article « Troubles dissociatifs : aspects cliniques, neurobiologiques et thérapeutiques », il y a une prédominance féminine.

[Page mise à jour le 4 octobre 2020]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *