Cette page est consacrée à différentes astuces pour se sécuriser avant le coucher ou encore se sentir présent dans son corps. Il ne s’agit pas de méthode approuvée scientifiquement, mais à prendre uniquement comme des astuces.

Astuces pour mieux dormir

  • Trouver la position idéale du corps, mais aussi du lit, pour soi-même. Certains dorment mieux près d’un mur contre lequel se blottir, d’autres près d’une porte pour pouvoir facilement s’échapper. C’est, je pense, la raison pour laquelle plusieurs personnes dorment mieux dans un canapé (avec dossier) que dans un lit.
  • Dormir sous une couverture pondérée. Pour être efficace, le poids de la couverture pondérée doit être bien reparti et correspondre à environ 10% de la masse corporelle de l’usager. Il existe des couvertures pondérées à des prix raisonnables chez Nature & Découverte ou Gifi pour les tout-petits prix.
  • Dormir avec un doudou ou, mieux encore, avec un animal domestique (chat, chien). Le calme naturel, l’odeur, le poids… des animaux de compagnie ont une tendance à apaiser.
  • J’aurais tendance à dire “peu importe les études scientifiques sur le sommeil”, il faut privilégier une source sonore ou le silence en fonction de ce qui vous sécurise le plus. De même avec ou sans une source de lumière. Il ne sert à rien de dormir dans le noir et le silence si cela provoque des cauchemars…
  • Pratiquer un sport ou une activité physique telle que la marche ou le vélo pour se fatiguer physiquement le matin ou en journée et ainsi mieux dormir la nuit, mais ne pas pratiquer de sport intensif peu de temps avant le coucher, ce serait contreproductif.

Astuces pour s’ancrer dans le corps

  • La respiration. La respiration sert pour plein de choses. On n’y pense pas forcément, mais c’est un excellent remède contre les angoisses et pour l’ancrage dans le corps. Certaines pratiques respiratoires, comme la sophrologie ou le qi cong, peuvent s’avérer vraiment aidants. Il faut toutefois instaurer un climat de confiance avec le guide à moins d’utiliser uniquement des enregistrements vocaux ou des vidéos comme il en existe sur YouTube.
  • La couverture pondérée, encore une fois, peut faire des miracles. Il enveloppe le corps de manière à ce que l’on puisse mieux percevoir les contours de son propre corps et se sentir “dedans”. Une sieste sous la couverture pondérée peut aider à se retrouver dans son corps.
  • Certains sont aidés par des exercices de pleine conscience, de sophrologie ou de relaxation où l’on prend conscience de chaque partie du corps à travers la visualisation des différents membres, des cheveux jusqu’au bout des doigts.
  • Le massage (thérapeutique ou relationnel, pas érotique) peut permettre un meilleur ancrage dans le corps, mais certaines personnes supportent mal le toucher, quel qu’il soit, et ont besoin de beaucoup de temps et d’énergie pour se sentir en sécurité avant d’entreprendre cette méthode.

Astuces pour sortir d’un état de dépersonnalisation et/ou de déréalisation

  • Privilégier, quand c’est possible, un contact oculaire avec une personne de confiance comme par exemple le thérapeute ou un très bon ami. A défaut d’un contact visuel, téléphoner à quelqu’un pour échanger. Le fait d’entendre sa propre voix et plus encore la voix de quelqu’un de confiance peut aider à sortir de ces états qui peuvent être très désagréables à vivre.
  • Prendre une douche et se savonner avec bienveillance, puis, si possible, se mettre la crème pour la peau, afin de ressentir les contours et les limites de son propre corps, de préférence en nommant à voix haute chaque partie du corps pendant qu’on le lave.

[Page mise à jour le 4 octobre 2020]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *